La marque

Confort et liberté

 

Partisane d’une mode naturelle et libérée, encore appelée « effortless », j’ai conçu ma marque comme une forme de liberté. En dehors de toutes saisonnalité, tendances ou encore d’usages prédéfinis, je me suis également affranchie des processus de production industriels traditionnels, en fabriquant toutes les pièces dans mon atelier.

Mes vêtements s’articulent autour des notions de flou et de confort et aspirent à une osmose avec la personne qui les choisit et les porte. Cette union entre la réalité du corps, la subjectivité de l’esprit et le vêtement est source de confort et de liberté, que je considère comme primordial.

Je joue en toute liberté avec les tombers et les volumes amples, voire « oversize », pour proposer des pièces confortables, faciles à porter et à associer tout en cultivant une exigence qui m’est propre, de la conception aux finitions. Les vestes, robes, tuniques et foulards se marient librement selon les goûts, les styles et les occasions. Les silhouettes ainsi créées, aux lignes épurées, contemporaines et décontractées, laissent alors librement s’exprimer les matières et les personnes désireuses de s’affranchir de tous codes vestimentaires. La simplicité des coupes et l’ampleur des vêtements libèrent physiquement mais valorisent une attitude, une posture et finalement, la singularité d’une personnalité qui peut, alors, s’exprimer librement. 

Voyages et paysages

A la liberté, j’associe le voyage. Couleurs, colorations, motifs, jeux d’application et de plis retranscrivent mes recherches en tant que nomade au travers de ce que j’appelle « mes paysages ». Les silhouettes sont conçues à la manière de tableaux modulables et invitent chacun au vagabondage pour créer son propre vestiaire : son propre style pictural.

De même, les matières que j’utilise ont une origine géographique mais aussi humaine, retranscrites au travers de réels savoir-faire textiles. Avec mes pièces, je m’applique à les valoriser en les façonnant. Passant de l’état de matière à l’état de vêtement, ils voyagent en étant portés tout en faisant voyager la personne qui les porte.

Anne-Laure Eustache, paysages

Moins mais mieux : slowfashion et mode durable

Pour qu’un voyage soit beau, il faut qu’il soit durable.

La mode étant l’une des industries les plus dévastatrices tant au niveau environnemental qu’humain, il est nécessaire de ralentir. Suivant le precepte « faire moins mais mieux », mes pièces sont pensées pour durer dans le temps. Adepte du minimalisme et du « less is more » de Mies van der Rohe, mon style est volontairement épuré pour être intemporel. Également à contre-courant d’une certaine industrie du vêtement contemporaine qui cultive futilité et course aux prix bas, si caractéristique de la surconsommation, je me suis engagée dans le processus lent et posé du « slow » : le « slowlifestyle » et la « slowfashion », propices à une production et des acquisitions raisonnées.

 Anne-Laure Eustache est membre du collectif parisien Une Autre Mode est Possible, adhérente de l’association Nordcréa dans les Hauts de France, et dans le giron de l’agence Very Good Agency. Je porte à leur côté les valeurs responsables d’une mode libre véhiculée par Hummade, son magazine étendard.